Pour répondre à la problématique de la pollution lumineuse

Les diodes électroluminescentes produisent un éclairage plus blanc que les lumières traditionnelles. Dans le spectre blanc des DEL, il y a une composante de bleu plus importante. Puisque la lumière bleue a tendance à se diffuser dans l’atmosphère, le choix d’un bon éclairage extérieur au DEL est important pour réduire la pollution lumineuse.

Pour éviter les perturbations de la santé

Les humains, animaux et végétaux sont de plus en plus exposés à la lumière artificielle ce qui entraine une perte de repos de 4 à 7 heures par jour. Les ondes bleues des lumières empêchent la sécrétion de mélatonine, ce qui nous maintient en éveil et dérègle notre cycle circadien (horloge biologique). La mélatonine est une hormone aux rôles multiples : antivieillissement, antioxydant, favorise le sommeil, régularise la pression artérielle et augmente la libido.

Des tests démontrent les effets néfastes d’être trop exposé aux ondes bleues de la lumière artificielle : fatigue, dépression, cancers hormonaux. Puisque les DEL ont une composante plus importante d’ondes bleues, on craint l’augmentation des maladies, la désorientation des animaux, la disparition d’insectes et la perturbation de l’équilibre des écosystèmes.

C’est pourquoi Lekla a développé un filtre optique qui élimine les ondes bleues et les infrarouges tout en maintenant la qualité et l’efficacité de l’éclairage.

  • Filtre optique (en instance de brevet)

  • Favorable sur la santé

  • Réduit la pollution lumineuse

En collaboration avec

Réserve internationale de Ciel Étoilé du Mon-Mégantic
Filtre optique - Lekla